Mobile Version Hide

Il semble que vous naviguez avec Internet Explorer 6. Ce navigateur est maintenant obsolète.
Pour plus de sécurité et plus de rapidité, il est recommandé de faire la mise à jour de votre navigateur :

Firefox / Safari / Opera / Chrome / Internet Explorer 8+

Vidéo

La réalisation de films est une de mes grandes passions depuis toujours, c'est pourquoi il était clair pour moi que je devais en faire mon métier. J'ai laissé tomber mon emploi de bureau, obtenu un diplôme d'études cinématographiques et transformé mon hobby en métier.
Lorsque j'ai réalisé en 2015 mon tout premier projet avec l'Olympus OM-D E-M 5 Mark II, j'ai remplacé du jour au lendemain tout mon équipement par du matériel Olympus. Cette qualité professionnelle, couplée à une maniabilité et une stabilité exceptionnelles, m'a rendu la décision très facile - et je ne l'ai encore jamais regrettée, bien au contraire.

Début 2017 je me suis offert le nouvel Olympus OM-D E-M1 Mark II à l'occasion de mon voyage à Bali. J'avais décidé dès le départ de ne pas m'encombrer d'accessoires comme un trépied ou un support, et que mon matériel ne devrait pas peser plus de 1 kg.
C'est un privilège d'avoir du matériel professionnel qui permette de prendre des vidéos et des photos au bon moment. L'appareil se cale parfaitement dans la main avec le grip d'alimentation, c'est la parfaite combinaison."

Comme c'est la saison des pluies en janvier à Bali, les averses étaient à l'ordre du jour et un taux d'humidité élevé était à prévoir. L'appareil photo n'a pas été en reste pour les douches quotidiennes. Malgré tout, il s'est toujours montré très fiable. Même quand il me servait beaucoup, 2-3 batteries étaient largement suffisantes. Pouvoir passer inaperçu est également un grand avantage. On se promène comme un touriste lambda, ce qui permet de sortir son appareil partout. La prise de vue 4K m'a beaucoup impressionné. Des vidéos extrêmement précises - jusqu'au plus petit détail. Les arrêts sur image donnent des photos de très bonne qualité, avec une résolution de 9 Mp. Même si l'appareil dispose d'un excellent autofocus, je préfère le régler manuellement. Grâce à la fonction Zoom-in et à la fiabilité du Peaking, je contrôle la netteté en permanence. Ainsi les prises de vue à main levée, que j'ai prises par exemple en zoomant au maximum avec l'objectif 40-150 mm, ne posent plus aucun problème.
Une fois la navigation de menu bien assimilée, régler chaque bouton, adapter chaque commutateur à ses besoins et à ses habitudes facilite énormément le travail.
Je ne pourrais plus me passer de l'écran orientable. Souvent je tiens l'appareil au-dessus de ma tête et je le fais pivoter vers le bas, l'écran toujours bien en vue. On réalise ainsi de magnifiques déplacements de caméra, et le stabilisateur à 5 axes intégré se charge de les adoucir.
Même si l'appareil dispose de ports de branchement pour micros et écouteurs, je n'ai pas eu besoin de micro externe. Le micro intégré ne capte pas les bruits ambiants et la qualité est tout à fait satisfaisante pour la plupart des situations. Je pense que cet appareil, avec son objectif 25 mm 1.2, ainsi que l'objectif 12-100 mm 4 sont les meilleurs équipements qu'on puisse trouver pour ce type de voyage. Bien sûr pour des projets différents je ne pourrais pas me passer totalement de mes autres accessoires, mais je suis stupéfait des nouvelles possibilités qui me sont offertes par cette caméra, surtout en voyage. Je n'imagine pas travailler avec un appareil qui ne m'offrirait pas tous ces avantages.

Auteur, Photographe & Vidéographe: Dominique Züger

Galerie images

Toutes les photos ont été réalisées avec l’équipement suivant :